Lancement du dispositif DLAL FEAMP pour la pêche et l'aquaculture des Pays d'Auray et de Vannes !

Mercredi 13 septembre 2017 à Vannes, Pierre Karleskind, Vice-Président de la Région à la mer et aux infrastructures portuaires, et Michel Jalu, Président du Pays d'Auray, ont lancé, en présence de Pierre Le Bodo, Président du Pays de Vannes le dispositif DLAL, comme "Développement local mené par les acteurs locaux". Extrait du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), ce dispositif financier vise à accompagner des projets structurants pour le territoire s'appuyant sur les filières de la pêche et de l'aquaculture

Agrandir l'image, .JPG 1,22Mo (fenêtre modale)Agrandir l'image, .JPG 1,22Mo (fenêtre modale)

Accompagner des projets collectifs et innovants pour maintenir et renforcer les filières pêche et aquaculture

Le dispositif DLAL, c'est une enveloppe de 8,5 millions de FEAMP en Bretagne. Ce fonds est destiné à soutenir des projets définis localement, par et pour les acteurs locaux (professionnels, collectivités, associations, établissements scientifiques et de formation...).

Lors de la précédente génération, ce dispositif, appelé alors Axe 4 du FEP et mis en oeuvre sur le Pays d'Auray et le Pays de Cornouaille uniquement a, par exemple, permis de financer des actions autour de l'identification et de la réduction des sources de pollution des eaux des bassins conchylicoles ou encore .

1,2 millions pour les Pays d'Auray et de Vannes

Retenue en 2016 dans le cadre de l'appel à candidatures régional, la démarche commune du Pays d'Auray et du Pays de Vannes, avec une enveloppe de 1 227 846 euros de FEAMP, est ambitieuse. Le DLAL FEAMP permettra de soutenir les projets définis autour de 5 problématiques de développement, jugées essentielles à la fois pour la Bretagne et pour les deux Pays :

  • l'accès et la préservation des espaces dédiés aux pêcheurs et conchyliculteurs ;
  • l'amélioration de la qualité de l'eau et des milieux de production
  • la valorisation des produits, des savoir-faire et du patrimoine maritime du territoire;
  • l'attractivité des métiers et l'installation de nouveaux professionnels
  • l'innovation sociale et environnementale dans ces filières par le développement de nouvelles formes d'économie (économie circulaire, économie sociale et solidaire...)

Les projets déposés seront sélectionnés par une Commission Mer et Littoral, composée d'acteurs publics et de professionnels ou associations concernés par les filières pêche et conchyliculture à l'échelle des Pays d'Auray et de Vannes. La première se tiendra vendredi 15 septembre à 14h30 à Auray.

En savoir plus sur le DLAL FEAMP des Pays d'Auray et de Vannes