Le Fonds européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP) est un programme de financement dédié à l’économie maritime primaire, mis en œuvre dans le cadre de la Politique commune de la pêche.

Pour la période 2014-2020, la Région Bretagne dispose d'une enveloppe FEAMP de 43,8 M€ pour développer les filières pêche et aquaculture dont 8,5 M€ ont été confiés aux Pays maritimes bretons via un appel à candidature.

Le Pays d’Auray et le Pays de Vannes ont candidaté ensemble pour l’obtention de fonds FEAMP et ont obtenu une enveloppe de 1 227 846 €. Voir la carte du territoire éligible au DLAL FEAMP.

La mobilisation de plus d’une centaine d’acteurs maritimes à travers des enquêtes de terrain et des groupes de travail thématiques a permis aux représentants des deux Pays d’identifier plusieurs enjeux majeurs auxquels ce programme innovant peut contribuer :  


Le DLAL FEAMP permettra de financer des projets qui répondent à ces problématiques sur la période 2016-2020.

Un programme en faveur de l'innovation

L'innovation est au coeur du programme DLAL FEAMP. Les Pays d'Auray et de Vannes ont a coeur d'accompagner les expérimentations menées par les professionnels et autres acteurs des filières pêche et conchyliculture du territoire. Pour cela, les structures scientifiques et techniques sont des partenaires privilégiés du programme (IFREMER, IDMer, Agrocampus Ouest...)

Une conférence annuelle réunit les acteurs de la mer sur Auray-Vannes avec les objectifs suivants : 

  • Impulser et valoriser des projets innovants et exemplaires ;
  • Ouvrir un espace de dialogue entre acteurs du territoire, la Région Bretagne, l’Etat et la Commission Européenne sur les difficultés réglementaires que rencontrent les entreprises ; 
  • Favoriser la capitalisation d’expériences et la résolution de problèmes nouveaux ;
  • Apporter une aide à la décision à la commission mer et littoral pour le suivi et l’ajustement éventuel de la stratégie.

Une commission mer et littoral

Ces projets sont sélectionnés par une commission mer et littoral composée d’acteurs publics et de professionnels des filières pêche et conchyliculture et doivent répondre à un certain nombre de critères liés au développement durable.

1,2 M €de fonds DLAL FEAMP pour 2015-2020

Kiosque